Prix Saint Exupery Valeurs Jeunesse 2014

Comme chaque année depuis 26 ans, la fondatrice du Prix Saint Exupéry Valeurs Jeunesse, Solange Maréchal, la présidente du conseil d’administration Claudie Haigneré, le comité de lecture et les membres du jury âgés de 6 à 14 ans ont suivi le chemin des écoliers qui les menait jusqu’au prestigieux lycée Louis le Grand à Paris pour récompenser, en présence du proviseur de l’établissement, les trois lauréats 2014.

Particulièrement passionnants cette année, les ouvrages sélectionnés répondaient encore une fois aux valeurs chères à Saint Exupéry : l’audace, la solidarité et la sagesse.

Trois prix ont donc été décernés, dont voici les lauréats:

Prix du Meilleur Album (6-9 ans):

Le Baron Bleu (Seuil Jeunesse)

Auteur: Gilles Baum/ Illustrateur: Thierry Dedieu

Le baron avait construit son avion bleu pour se confondre avec le ciel et observer les oiseaux. Quand la guerre éclata, il dut servir son pays. Comme projectiles, il utilisa ses livres, en commençant par les grosses encyclopédies. Il devint un fin stratège du largage d’ouvrages et obtint des résultats intéressants.

Prix du meilleur roman (11-14 ans):

Jonah (Didier Jeunesse)

Auteur: Taï-Marc Le Thanh

M. Simon, le directeur de l’orphelinat, ne  croit pas si bien dire. Arrivé à l’adolescence, les qualités surnaturelles de Jonah vont susciter l’intérêt d’une mystérieuse société secrète… Quand le jeune garçon disparaît soudainement, Steve, Fillipus, Robert et Alicia décident de s’enfuir pour retrouver leur ami…

Le premier tome d’une saga trépidante où l’amitié et l’aventure sont au coeur de tous les rebondissements !

Prix de la Francophonie:

L’aviateur et le pêcheur

aviateur-pecheur

Auteur: Monica Cristina Correa/ Illustratrice: Juliana Goe (Lagora Editora, Brésil)

Une mention spéciale a été attribuée à Alain Serge Dzotap pour:

Ceci est un Poilune ! et du Jeu au Poème

ceci-est-un-poilune

jeu-au-poeme

Les mots du bout de l’enfance – les bruits de l’encre, 2014/12 (Cameroun)

Publicités
Publié dans Quelques lectures | Tagué , | Laisser un commentaire

Dis Maman, tu me lis une histoire ?

Combien de fois avons-nous intérieurement pesté en entendant cette phrase : pas le temps, pas envie, pas le courage…

Pourtant, quel moment magique que ces 5 minutes (ou plus…!) passées avec notre enfant, assises par terre contre son lit, dans le canapé après l’avoir pris sur nos genoux…

Tout à coup le silence se fait, la tension de la journée retombe, on ouvre le livre et… l’aventure commence ! Pour un peu on se laisserait transporter nous-même dans ce monde merveilleux/ drôle/ fantastique qui se dévoile au fil des pages, on se surprend à mettre le ton, à modifier notre voix, à ajouter des bruitages pour accentuer les ambiances…

Et là, tout contre nous, notre enfant vit l’histoire, tremble, rit, et parfois même pleure avec nous… Quand le livre se referme, nous sommes plus riches d’un moment précieux de partage et de  complicité avec lui. Quel privilège grâce à quelques mots !

C’est en forgeant qu’on devient forgeron paraît-il, alors donnons à nos enfants le goût de la lecture dès leur plus jeune âge, pour que le livre fasse parte intégrante de leur vie, et qu’il ne soit pas relégué au rang des objets de curiosité…

Le livre est également précieux en tant que support pour dialoguer avec nos enfants à la fin d’une histoire, mais aussi pour leur transmettre nos goûts, et aussi un peu de nous.

Alors peu importe leur âge, qu’ils sachent lire ou non, peu importe le genre du livre (BD, comptine, roman…) : LISONS LEUR DES HISTOIRES !

Quelques exemples de lecture du soir :

pour les tout-petits:

pour les plus grands:

et pourquoi pas des romans volumineux. Rien de tel que d’accrocher l’intérêt. Les plus pressés continueront seuls la lecture !

Vous pouvez faire une sélection d’ouvrages selon vos goûts ou la commander sur le site http://www.choisirunlivre.com

Publié dans Quelques lectures | Tagué , , | Laisser un commentaire

Calendriers de l’Avent – Attente de Noël

le 1er décembre prochain marquera le début de l’Avent, et pour nos chers enfants qui s’impatientent déjà d’être à Nöel, les calendriers de l’Avent leur proposent mille et une façons de patienter avant le jour tant attendu…

Ci-joint une petite sélection non exhaustive bien sûr de ce que vous pourrez trouver dans le commerce…

Calendrier de l’Avent : la crèche dans ma maison

Editions de l'Emmanuel Textes Céline Tastevin/ Illustrations Prisca Lechère

Editions de l’Emmanuel
Textes Céline Tastevin/ Illustrations Prisca Lechère

Ce calendrier de l’Avent reprend les traditions religieuses de Noël de façon originale en proposant aux enfants de construire une crèche jour après jour. Derrière chaque fenêtre se cache un santon à monter sur un trépied inclus dans la pochette. Le calendrier est complété par un Carnet de l’Avent permettant de découvrir chaque jour un épisode de la vie de Jésus.

Les maisons d’éditions proposent également des calendriers plus profanes, centrés sur un des symboles de la fête de Noël comme le sapin décoré, le père Noël, les lutins…, ou aux dessins plus éloignés des traditions mais le plus souvent dans des graphismes  soignés, et sous des formes originales (calendriers dépliables, triptyques…).

En Attendant Noël. Editions Nord/Sud

En Attendant Noël. Editions Nord/Sud

 

Enfin pour les plus gourmands, il existe aujourd’hui de nombreux calendriers qui sauront satisfaire les papilles des plus petits mais aussi des plus grands !
A chaque jour son chocolat !

A chaque jour son chocolat !

Et pour préparer Noël, certains ouvrages proposent une histoire pour chaque jour de l’Avent : 24 petites souris avant Noëlhttp://www.choisirunlivre.com/fiche_lecture.php?livre_id=274

Retrouvez également sur www.choisirunlivre.com les chroniques de nombreux livres de contes, histoires et activités garantissant une préparation réussie de Noël.

Publié dans Quelques lectures | Tagué , , , | Laisser un commentaire

25ème Prix Saint-Exupéry – Valeurs Jeunesse

Hier  soir, mercredi 13 novembre 2013, dans le cadre majestueux du Lycée Louis le Grand à Paris, a été remis le Prix Saint-Exupéry – Valeurs Jeunesse en présence de Solange Marchal, fondatrice du Prix, et de Claudie Haigneré, présidente. Les enfants membres du jury étaient également présents et ravis de pouvoir rencontrer les auteurs des ouvrages qui les ont fait rêver, voyager, et découvrir la richesse de l’amitié, du dépassement de soi…

Ce prix littéraire, qui fête cette année ses 25 ans, récompense un album et un roman jeunesse, choisis dans une présélection par un jury composé exclusivement d’enfants, de 6 à 9 ans pour les albums, et de 11 à 14 ans pour les romans. La présélection est réalisée par un comité de lecture adulte et les ouvrages retenus, ouvrages non traduits, répondent aux valeurs qui animent l’âme du Prix Saint Exupéry: tolérance, amitié, audace, courage, solidarité et sagesse.

Le prix récompense également un ouvrage de la francophonie, album ou roman destiné à la jeunesse, écrit en langue française par un auteur résidant hors de France.

Pour cette 25ème édition, ont été récompensés:

Pour la catégorie albums  

 Contes des quatre horizons de Olivier Desvaux, éditions Gründ : quatre histoires passionnantes et enrichissantes qui vous transporteront dans l’univers facétieux des animaux du Bois sans mousse. Leurs nouvelles aventures les conduisent aux quatre coins du globe et ils découvrent, à travers maintes péripéties, d’autres amis, d’autres horizons. Les illustrations viennent apporter une dimension mystérieuse et poétique à ces histoires animalières pleines d’humour et de valeurs éternelles.

Pour la catégorie romans

 Nina Volkovitch (trilogie) de Carole Trébor, éditions Gulf Stream : un tryptique haletant sur fond de Russie soviétique. Une jeune fille qui hérite d’un don ancestral : réveiller les anges peints sur des icônes. Une orpheline en quête d’identité : retrouver sa mère et découvrir le vrai visage de son père. Une adolescente qui apprend à haïr, à aimer et à grandir au fil de ses nombreuses aventures.

Pour la catégorie francophonie

                                                                                                          Zannou – sur les traces de grand-père de Béatrice Lalinon-Gbado, illustré par Roger Boni Yaratchaou, éditions Ruisseaux d’Afrique : Zannou, le narrateur, un jeune adolescent, apprend tout de son grand-père. Dans ce récit d’éducation, il affronte avec bravoure un violent orage et surmonte différentes épreuves, avant de réaliser qu’à son insu sa tante et son aïeul ont éprouvé sa valeur.

Le Prix Saint-Exupéry a reçu cette année une aide importante de ADLPartner dont les activités trouvent un écho dans les valeurs du prix, notamment l’épanouissement de la jeunesse à travers la littérature comme outil d’éducation.

Publié dans Quelques lectures | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Bientôt les vacances!!!

Le soleil est de retour, c’est le temps des fêtes d’école, des démonstrations sportives, des galas de danse… ça sent les vacances !!! Pour vous aider à préparer la valise de vos enfants, vous trouverez ci-joint quelques suggestions estivales !!!

de 3 à 6 ans:

                

  

pour les 6-10 ans:

            

 

Pour les plus grands (à partir de 12 ans):

         

Publié dans Quelques lectures | Tagué , , , | Laisser un commentaire

C’est le printemps !!!

Même si l’hiver joue les prolongations, c’est officiellement le printemps depuis deux semaines déjà !!! Alors en attendant d’enlever les gants, écharpes et autres doudounes, nous vous proposons une sélection d’ouvrages printaniers …

Pour les tout petits (2-5 ans):

c'est le printemps       

 

Pour les 6-10 ans:

A partir de 6 ans

6-7 ans:

8-9 ans:

9-10 ans

Publié dans Quelques lectures | Tagué , | Laisser un commentaire

Sélection de janvier 2012

Des albums pour les petits

Des premiers romans pour ceux qui viennent de découvrir les lettres, les mots, les phrases et les histoires

Et, pour les jeunes lecteurs…

et les collégiens …

Publié dans Quelques lectures | Laisser un commentaire

Sélection de Noël, décembre 2011

Cliquer sur la couverture pour lire la chronique de http://www.choisirunlivre.com

L’approche de Noël s’accorde avec la sortie de nouveaux ouvrages aux visuels souvent très colorés. Sous une forme simple ou habillés de coffrets ils attirent l’oeil. Parmi les contes et récits, les documentaires et les livres-jeux, nous vous proposons une petite sélection d’ouvrages à savourer ou à offrir.

Pour le temps de l’Avent

Privilégier un temps de complicité…

« Noël n’est pas un jour ni une saison, c’est un état d’esprit. »
John Calvin Coolidge

S’informer en couleurs…

« Une image vaut mille mots » Confucius

 

Des livres-jeux passionnants…

Des heures de lecture ininterrompues…

Vango, le nouvel héros de l’auteur de

Un roman d’alpinisme…qui n’est pas le seul de cet auteur-montagnard.

Parce que les illustrations sont aussi importantes que les textes…

Un ouvrage atypique pour tous ceux qui aiment les Livres

Publié dans Quelques lectures | Tagué | Laisser un commentaire

Notre sélection d’octobre

Des albums

 

Pour les CP-CE1            

Pour les collégiens       

Pour les lycéens            

Des documentaires originaux :  la Généalogie 

la musique brésilienne

Et le mois prochain, notre sélection pour Noël !

Publié dans Quelques lectures | Tagué | Laisser un commentaire

Une action de l’Institut français de Londres…

Cliquer sur l'affiche pour voir le programme des festivités

Publié dans A vos agendas | Laisser un commentaire

Le style vintage en littérature jeunesse : un attrait qui ne se dément pas !

Alors que le terme « vintage « est de plus en plus appliqué dans le domaine vestimentaire, on serait fortement tenté de l’utiliser en littérature jeunesse tant les rééditions de grands classiques abondent, les reprises d’illustrations et de reliure d’autrefois se multiplient et les auteurs-illustrateurs actuels puisent de l’inspiration dans les traits de crayons de leurs aînés ! Encore faut-il en donner une définition… si c’est possible !!

La littérature vintage est donc non seulement la réédition de grands classiques et la reprise des illustrations d’origine mais aussi la publication d’oeuvres nouvelles selon des techniques anciennes : couverture fortement cartonnée, papier épais jauni, illustrations « vieillies », textes légèrement décalés…

Considérons maintenant le marché du livre jeunesse « ancien » .

Pour nous aider, voici une chronologie non exhaustive

– vers 1850 : La Comtesse de Ségur (Hachette / bibliothèque rose)

– 1924 : Jules Verne (Hachette / bibliothèque verte)

– 1931 : Le Père Castor (Flammarion) et Babar ( paru à partir de 1939 chez Hachette)

– 1949 : Noddy (Oui-Oui), en Angleterre. 1ere traduction française en 1962

– 1954 : Martine (Casterman), le Club des Cinq (Hachette)

– 1955 : Alice (Hachette)

– 1958 : premier tome de la série des Michel (Hachette)…

– 1981 : Ernest et Célestine (ed. Duculot puis Castermann). L’illustratrice, Monique Martin est née en 1924.

Le marché de la réédition est pluriel. Les éditeurs jouent en effet souvent sur trois registres : le texte, les illustrations et la maquette.

Considérons dans un premier temps le texte.

Une réédition du texte intégral, parfois accompagnée d’un glossaire ou de pages documentaires, permettant aux lecteurs de se plonger dans le contexte de l’époque.

– Une reprise de certains passages du texte intégral : une version abrégée

– Une réécriture du texte, qualifiée souvent dadaptation qui permet de proposer l’oeuvre à un lectorat plus large

– Une transposition : réutilisation des héros et des valeurs dans un contexte actuel

Intéressons-nous aux illustrations. Elles illustrent bien la pluralité de ce marché car des illustrations d’origine peuvent être accompagnées d’un texte adapté ou simplifié !

Reproduction « à l’identique » des dessins ou gravures d’origine avec un format identique ou modifié par rapport à l’original.

Modernisation des couvertures et/ou des illustrations

Reprise des personnages pour créer de nouvelles scènes et ainsi accompagner un texte moderne. Des signatures différentes pour ces nouveaux ouvrages.

 D. Dufresne / J.C Gibert

 L.Alloing / collectif

Et pour finir, que devient la maquette d’origine ?

Rares sont les rééditions « à l’identique » : dos en tissu ou en papier doré, tranche dorée, grand format, papier à fort grammage, feuillets cousus… Le prix d’impression est élevé et conduit à des ouvrages onéreux : ils constituent alors de beaux cadeaux !

  Prix de vente : 18,50 €

C’est pourquoi les éditeurs adaptent ces livres « anciens » aux techniques d’impression modernes en publiant de ouvrages souvent à couvertures souples, de petits formats et à prix légers.

  Prix de vente : 2 €

Ce bref aperçu du marché de la réédition montre bien sa complexité mais n’explique en rien l’attrait que suscitent ces « vieux héros » et « ces intrigues d’un autre temps »! Il convient de retracer l’évolution que connaît le livre pour enfant depuis la fin du XIXème à travers les différents auteurs. La comtesse de Ségur accorde une place importante aux jeux : ses héros habillent leurs poupées, se déguisent… et tout cela sous le regard vigilant de leurs parents ou de leur gouvernante. Ce sont de véritables manuels de bonne conduite. Le Père Castor se place dans une optique différente. Il s’appelle Paul Faucher et exerce la profession de libraire. Dès 1915 il se passionne pour la pédagogie nouvelle : il comprend que pour toucher les jeunes enfants, il faut savamment doser le rapport image-texte et que l’histoire ne doit pas être simplement moralisatrice mais doit aussi véhiculer l’amour de la nature et du prochain. Jean de Brunhoff (Babar) fait pour certains l’apologie du colonialisme, mais surtout il bâtit ses récits autour des rites de passage : de l’état de bébé à celui d’enfant puis d’adulte et enfin de roi ; passage de l’état animal à l’état humain. Le lecteur s’identifie aux héros et apprend de lui le sens de la responsabilité et du devoir. Gilbert Delahaye (Martine) évoque, au sortir de la guerre, la soif de vivre d’une petite fille et sa curiosité pour le monde. En la suivant, à la montagne, au cinéma, à l’école…le jeune lecteur découvre l’univers qui l’entoure avec des yeux émerveillés. Et pour finir cette chronologie non exhaustive des mouvements d’écriture en littérature jeunesse, considérons Enid Blyton. Cette enseignante possédait le don de raconter des histoires sorties directement de son imagination. Ainsi le pantin Oui-Oui est-il le héros de récits fantaisistes mais il est, comme son lecteur, curieux, intrépide, parfois inconscient, têtu, drôle et terriblement attachant.

Tous ces textes ont en point commun de  parler de la vie quotidienne de façon intemporelle : la communication entre les protagonistes se fait de visu, sans internet ni téléphone portable, les rapports entre génération sont établis une fois pour toute : un rapport d’autorité bienveillante, une obéissance respectueuse. Il n’y a quasiment jamais de remise en cause des valeurs : la loi doit être respectée, tout comme l’autorité parentale, les horaires sont fixés pour permettre une vie de société harmonieuse… On comprend alors pourquoi, alors que nous vivons une époque de remise en cause perpétuelle des rapports d’autorité et des références morales ou sociales, l’enfant peut souhaiter lire de tels ouvrages. Ils le réconfortent en lui présentant des vies heureuses et animées mais qui ne débordent pas d’un cadre immuable, qui trouve ses racines dans l’histoire de la vie en communauté.

Les livres actuels « vintage »

Quelques lignes sur les récits actuels, édités en « vintage ». Pourquoi revenir à des couvertures cartonnées, imprimées sur du papier à fort grammage et jauni, retrouver des lettrines désuètes, au risque souvent de devoir vendre ces livres quelques euros de plus ? Cette nouvelle ligne éditoriale, présente chez Gallimard Jeunesse, Albin Michel, Gründ, La joie de lire et bien d’autres offrent l’avantage de produire souvent des livres résistants mais plus lourds et plus encombrants.

Pourquoi faire appel à des illustrateurs adeptes  de dessins réalistes et précis, mis en couleur grâce à l’aquarelle ? A vous de répondre en feuilletant des albums publiés à : L’Ecole des Loisirs, Pastel….

Pour conclure, seule une lecture attentive des pages de garde des romans comme des albums, permet de savoir à quel type de « vintage » appartient l’ouvrage.

Les noms de l’auteur et de l’illustrateur, la présence de la mention « tiré de… » ou « adapté de… », la mention de la date de l’édition originale… sont autant d’indices à prendre en compte. Il est aussi instructif de feuilleter rapidement la totalité de l’ouvrage : la présence de points de suspension en fin de chapitre laisse penser que le texte a été abrégé, les renvois en bas de page pour des notes de vocabulaire ou historique induisent que le jeune lecteur est soutenu dans sa lecture du texte original en français « d’époque »…

Publié dans Dossiers | Tagué | 1 commentaire

Notre sélection de septembre

Quels sont les ouvrages qui ont retenu l’attention des chroniqueuses de www.choisirunlivre.com ? D’un coup d’oeil vous découvrez leurs couvertures. Puis d’un clic vous retrouvez un résumé et un commentaire… Magique !

Des albums pour les plus jeunes

Les surprises de la rentrée des classes

Des contes à écouter ou à lire

Un roman première lecture pour rire

Pour les 9-10 ans une couverture inhabituelle 

Pour les jeunes collégiens, la diversité allant du roman d’aventures  au théâtre en passant par le roman policier

En  pour finir cette sélection, des documentaires particulièrement réussis.

Publié dans Quelques lectures | Laisser un commentaire

Comment bien réussir au lycée ?

Parmi les nombreux guides proposés aux actuels et futurs lycéens, il en est un dont le format et la présentation rappellent singulièrement celui des incontournables annales, récapitulatifs rigoureux des épreuves du bacalauréat et des méthodes à employer pour les aborder en toute sérénité. 101 fiches pour réussir le lycée de Thomas Galoisy détaille de façon précise la méthode à adopter pour réussir et aborde classe par classe les points à développer. Un ouvrage dans lequel les élèves à l’écoute sauront piocher des conseils judicieux et qui apporte également une aide précieuse aux parents, parfois plus soucieux que leurs enfants.

Publié dans Quelques lectures | Laisser un commentaire