25ème Prix Saint-Exupéry – Valeurs Jeunesse

Hier  soir, mercredi 13 novembre 2013, dans le cadre majestueux du Lycée Louis le Grand à Paris, a été remis le Prix Saint-Exupéry – Valeurs Jeunesse en présence de Solange Marchal, fondatrice du Prix, et de Claudie Haigneré, présidente. Les enfants membres du jury étaient également présents et ravis de pouvoir rencontrer les auteurs des ouvrages qui les ont fait rêver, voyager, et découvrir la richesse de l’amitié, du dépassement de soi…

Ce prix littéraire, qui fête cette année ses 25 ans, récompense un album et un roman jeunesse, choisis dans une présélection par un jury composé exclusivement d’enfants, de 6 à 9 ans pour les albums, et de 11 à 14 ans pour les romans. La présélection est réalisée par un comité de lecture adulte et les ouvrages retenus, ouvrages non traduits, répondent aux valeurs qui animent l’âme du Prix Saint Exupéry: tolérance, amitié, audace, courage, solidarité et sagesse.

Le prix récompense également un ouvrage de la francophonie, album ou roman destiné à la jeunesse, écrit en langue française par un auteur résidant hors de France.

Pour cette 25ème édition, ont été récompensés:

Pour la catégorie albums  

 Contes des quatre horizons de Olivier Desvaux, éditions Gründ : quatre histoires passionnantes et enrichissantes qui vous transporteront dans l’univers facétieux des animaux du Bois sans mousse. Leurs nouvelles aventures les conduisent aux quatre coins du globe et ils découvrent, à travers maintes péripéties, d’autres amis, d’autres horizons. Les illustrations viennent apporter une dimension mystérieuse et poétique à ces histoires animalières pleines d’humour et de valeurs éternelles.

Pour la catégorie romans

 Nina Volkovitch (trilogie) de Carole Trébor, éditions Gulf Stream : un tryptique haletant sur fond de Russie soviétique. Une jeune fille qui hérite d’un don ancestral : réveiller les anges peints sur des icônes. Une orpheline en quête d’identité : retrouver sa mère et découvrir le vrai visage de son père. Une adolescente qui apprend à haïr, à aimer et à grandir au fil de ses nombreuses aventures.

Pour la catégorie francophonie

                                                                                                          Zannou – sur les traces de grand-père de Béatrice Lalinon-Gbado, illustré par Roger Boni Yaratchaou, éditions Ruisseaux d’Afrique : Zannou, le narrateur, un jeune adolescent, apprend tout de son grand-père. Dans ce récit d’éducation, il affronte avec bravoure un violent orage et surmonte différentes épreuves, avant de réaliser qu’à son insu sa tante et son aïeul ont éprouvé sa valeur.

Le Prix Saint-Exupéry a reçu cette année une aide importante de ADLPartner dont les activités trouvent un écho dans les valeurs du prix, notamment l’épanouissement de la jeunesse à travers la littérature comme outil d’éducation.

Publicités
Cet article, publié dans Quelques lectures, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s